Lectures terminées

Chronique – Le crocus jaune Laila Ibrahim

Lecture terminée ✔️

▫️

Informations techniques : ici

▫️

J’ai lu ce livre en tant que lectrice Charleston ! D’ailleurs, un extrait de mon avis est imprimé dedans 😇

▫️

Quatrième de couverture :

À sa naissance, Lisbeth est enlevée à sa mère pour être confiée à Mattie, une esclave, qui se voit contrainte de se séparer de son propre bébé pour devenir la nourrice de l’enfant.

Lisbeth vient d’un monde fait de privilèges et ne comprend pas sa mère, si distante et abattue, ni son père, propriétaire d’esclaves. En grandissant, elle va développer auprès de Mattie une relation intense, qui va influencer leurs vies pendant des décennies. Mais un tel lien entre deux personnes que tout sépare est-il vraiment sans conséquence ?

▫️

J’ai adoré cette lecture. Dès le début, j’ai été embarquée dans cette histoire prenante et touchante se déroulant à la veille de la Guerre de Sécession au Sud des Etats-Unis. Cette période historique est relativement méconnue pour nous français, peut-être n’est-elle pas suffisamment étudiée à l’école… En tous cas, ce livre nous apporte des éclairages sans fioritures et également sans lourdeurs de l’attitude des Blancs face aux Noirs à cette époque.

De plus, j’ai trouvé une vraie fluidité et une lecture rythmée. Même si on suit les personnages plusieurs décennies, je n’ai pas trouvé d’essoufflement car les personnages sont en constante évolution. De ce fait, ma curiosité a été tenue en haleine tout au long de ma lecture. Je l’ai lu d’une traite en une journée.

Ensuite, j’ai vraiment ressenti de l’affection pour Mattie et Lisbeth qui sont toutes les deux attachantes pour différentes raisons. J’apporte une mention toute particulière pour le courage dont Lisbeth fait preuve !

La fin est totalement à la hauteur de tout le livre toute en sensibilité et j’ai vraiment été émue et touchée !

▫️

En conclusion, j’ai vraiment frôlé le coup de cœur avec ce livre : il allie tout ce que j’aime dans une lecture : des femmes qui ont un destin hors du commun et un côté historique. Il me semble correspondre tout à fait à la ligne éditoriale des éditions Charleston !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s